La rote Grütze

"Rote Grütze" peut se traduire "gruau de fruits rouges" mais ça ne donne pas franchement envie d’en manger... parce qu’un gruau fait penser à une espèce de bouillie grise et moyenâgeuse pas très appétissante que l’on ingurgite sous la pression soit de la faim soit des parents. Et pourtant, ce dessert typique de l’Allemagne du nord et plus précisément du Schleswig-Holstein est bien plus que savoureux lorsqu’il est préparé avec des fruits frais.

Le mélange des baies et des griottes donne une robe carmin au « gruau » et une saveur légèrement acidulée. Tout l’art réside dans le dosage des différents fruits pour que justement il y ait un équilibre subtil entre l’acidité et la douceur des fruits.

Aujourd’hui, la « Rote Grütze » se décline dans d’autres couleurs pour la plus grande joie de nos papilles:

  • gelbe Grütze (jaune) à base de pêches, de mangues et d’ananas
  • grüne Grütze (verte) à base de kiwi, de groseilles à maquereau et de raisin.


Et si vous avez envie de lire un policier: "Rote Grütze mit Schuss" Mord auf dem Deich de Krischan Koch

Écrire commentaire

Commentaires : 0