L'aneth

.....Pour les amateurs de saveurs particulières, quelques feuilles d´aneth finement ciselées parfument délicieusement une confiture de pêche.

Elle est aussi un condiment que l’on utilise dans certaines conserves et dans la fabrication de liqueurs digestives.

L'aneth se conserve facilement et peut être congelé sans perdre son arôme. Par contre, il ne faut absolument pas faire bouillir l'aneth.

Dans certains restaurant asiatique, il n’est pas rare qu’on vous propose quelques graines d’aneth après un bon repas, elle faciliterait la digestion et rafraîchirait l’haleine.

 

Consommez-le en ciselant ses feuilles fraîches toujours en fin de cuisson. Avec sa note fraîche et légèrement anisée, il relève parfaitement les sauces à la crème, les marinades, les oeufs et les viandes blanches.

Il parfumera les salades vertes et les salades de fruits estivales.

 

Alexandre Dumas : «  Aneth. - Espèce de céleri sauvage ou ache. On en distingue deux sortes; l’Aneth ordinaire dont la racine est grêle, unique, blanche; les feuilles plus petites que celles du fenouil, verdâtres et d’une odeur forte; ses fleurs sont roses, ses graines d’un jaune pâle, la saveur en est douce, quoique aromatique. On la croit originaire d’Allemagne ou d’Italie; dans le premier de ces pays on en assaisonne les aliments; en Italie, on mange ses jeunes feuilles en salade comme le céleri. L’Aneth odorant, originaire dit-on d’Espagne ou d’Italie, a la tige un peu rameuse, ses feuilles sont finement découpées, ses fleurs jaunes et petites; on cultive cette plante dans les jardins. Son odeur est suave quoique forte, et sa saveur aromatique; elle communique au poisson un goût fort agréable. Les Romains se couronnaient dans leurs festins avec des feuilles d’aneth à cause de la bonne odeur de cette plante, et les gladiateurs en mettaient dans leurs aliments pour les rendre plus toniques. »

Grand dictionnaire de cuisine.

Écrire commentaire

Commentaires : 0